Accueil > Actualités > Actualité insolite > Elle retire son tatouage au nom de son ex au scalpel et lui envoie par la poste
Elle retire le tatouage du nom de son ex au scalpel et lui envoit

Elle retire son tatouage au nom de son ex au scalpel et lui envoie par la poste

Pour se venger de son ex petit ami, Torz Reynolds a arraché son propre tatouage portant le nom de celui-ci, puis lui a envoyé par la poste.

Torz Reynolds sortait avec Stuart « Chopper » May depuis deux ans, et était si amoureuse qu’elle s’était fait tatouer sur le bras l’inscription « Chopper’s bitch », ce qui veut dire vulgairement « la pouffiasse de Chopper ».

Le tatouage avant "l'opération"

Le tatouage avant « l’opération »

Et quand il lui a dit qu’il allait vivre en Alaska pour commencer un travail de rêve, Torz l’a soutenu jusqu’à l’aéroport, dans une difficile séparation pleine de larmes.

Mais une semaine plus tard, la jeune femme a découvert avec horreur  que Chopper n’avait pas quitté le pays : il serait simplement retourné à son domicile à Tiptree, dans l’Essex (Angleterre). Il verrait en fait quelqu’un d’autre.

Réalisant que sa relation était désormais bel et bien terminée, la jeune femme âgée de 26 ans a voulu se débarrasser de son tatouage portant le nom de son petit ami menteur.

Mais plutôt que d’avoir retiré le tattoo au laser ou de le recouvrir par un autre, Torz a utilisé un scalpel pour découper avec précaution la peau de son bras où était le tatouage. Le tout sans anesthésie et en utilisant seulement une bouteille de Vasocaine (spray anesthésique pour tatouages) pour arrêter la saignements. Après 90 minutes de chirurgie, elle a ensuite utilisé une paire de pinces de dissection pour retirer complètement le morceau de peau.

Horrible cadeau pour le petit ami

Et comme un sombre cadeau de pré-Saint-Valentin, elle a mis le lambeau de peau dans un bocal et a envoyé le tout par courrier recommandé à son ancien amant, pour être sûr de savoir quand son ex de 24 ans recevrait le cadeau quelque peu spécial…

Torz, qui vit à Colchester, dans l’Essex également, a déclaré : « J’ai emballé le paquet de sorte à ce qu’il ressemble vraiment à un cadeau. J’ai même utilisé une écriture différente pour qu’il ne se doute pas que cela vienne de moi. Impossible d’imaginer sa réaction. J’aurais voulu être là pour le voir. » Elle a ajouté : « l’envoi du tatouage était un message. Maintenant il sait qu’il ne faut pas déconner avec moi. »

Elle avait fait ce tatouage au bout d’un an de relation mais affirme que son ex était devenu « distant » et ne répondait plus à ses appels et ses messages, avant de lui parler du faux job en Alaska.

Une idée business ?

Expliquant pourquoi elle a choisi de ne pas avoir tout simplement une chirurgie au laser, elle a déclaré: « La chirurgie au laser est très chère et très douloureuse. Il s’agit là d’une véritable alternative, ça dure une heure, puis vous en avez fini. »

Torz, qui voit maintenant quelqu’un d’autre, pense même à offrir un tel service aux autres personnes qui voudraient se faire enlever leur tatouage de cette façon. « Je me demande combien de personnes payeraient pour ce service. Je pense que ça marcherait très bien. »

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*