Accueil > Actualités > Actualité insolite > Elle coupe le pénis de son violeur puis le massacre au marteau
banane tranchée

Elle coupe le pénis de son violeur puis le massacre au marteau

La femme en colère a drogué son ex après qu’il l’ait violée et réclamé de l’argent, puis lui a coupé le pénis aux ciseaux avant de le battre à mort avec un marteau.

La haute cour de Hong Kong juge actuellement Yeung Ki pour le meurtre de Zhou Hui le 26 décembre 2012.

Yeung Ki a sectionné le pénis de son ex-amant avec une paire de ciseaux avant de le jeter dans les toilettes et de tirer la chasse. Elle l’a ensuite battu à mort avec un marteau.

La mère célibataire de 41 ans a drogué son ex-mari (Zhou Hui) en versant des somnifères dans un potage avant de l’attaquer. Les faits se sont produits après que l’homme l’ai violée et battu leur fille de quatre ans, selon le tribunal.

Yeung a affirmé au tribunal de Hong Kong que l’homme, un professeur de piano de 32 ans, l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte, et qu’il est venu à son appartement pour réclamer du sexe et de l’argent. Elle lui avait déjà prêté 19.000 dollars, qu’il n’a jamais remboursé. Il a cette fois demandé 28.000 dollars, « pour acheter une voiture ».

Mais quand elle a refusé, Zhou l’a agressé et battu sa fille. Il l’a ensuite violé sur le lit pendant que la jeune fille était enfermée sur le balcon. Zhou a également menacé de publier sur Internet des photos d’elle nue.

Après le viol, la femme a servi à Zhou du potage dans lequel elle a ajouté des somnifères, puis lui a tranché le sexe à l’aide d’une paire de ciseaux. Réveillé par la douleur, Zhou s’est relevé les deux anciens amoureux ont échangé des coups. Yeung s’est alors saisi d’un marteau et a battu Zhou à mort lui assénant d’innombrables coups  à la tête. Elle a dissimulé le cadavre sous un matelas, avant d’aller avouer son crime le lendemain.

Devant le juge, elle a expliqué qu’elle avait été provoquée. De plus, elle souffrait de dépression à l’époque.

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.