Accueil > Actualités > Actualité insolite > Jeux vidéo : il meurt après 3 jours de jeu non stop
Ce n'est pas la première fois qu'un gamer meurt d'épuisement après un marathon de jeux vidéo.

Jeux vidéo : il meurt après 3 jours de jeu non stop

TAÏWAN – Suite à un binge gaming, un gamer taïwanais a été retrouvé mort dans son siège de cyber café après trois jours de jeu consécutifs.

Tous les gamers savent bien qu’il est difficile de quitter une partie en cours, et pourtant il vaut mieux faire des pauses assez régulièrement pour ne pas risquer des problèmes de santé. Et pourtant, certains joueurs n’hésitent pas à aller jusqu’à l’épuisement total pour finir leur partie…

Mort dans son siège

C’est d’ailleurs le cas d’un gamer taïwanais, retrouvé mort ce samedi dans son siège après trois jours de jeu sans aucune autre activité. L’homme de 2 ans, surnommé Hsieh, était pourtant habitué à faire des marathons de jeux vidéo, jouant de nombreuses heures de suite sans s’arrêter ni se lever dans ce cyber café de Kaohsiung City à Taïwan.

Les membres du staff et les autres clients n’ont pas vraiment remarqué qu’il y avait un problème au départ car « quand il était fatigué, il pouvait dormir sur la table ou s’assoupir, affalé sur son siège. C’est pourquoi nous ne nous sommes pas inquiétés au début« . Les clients ont pensé qu’il était simplement en train de dormir, mais un employé s’est finalement aperçu qu’il ne respirait plus.

Arrêt cardiaque et mort subite

Le malheureux a rapidement été transporté à l’hôpital mais n’a pas pu être réanimé par les médecins, qui pensent que Hsieh est décédé d’un arrêt cardiaque. L’incident a été qualifié de mort subite suite à un épuisement intense.

Pour éviter de nouveaux cas similaires, le chef du commissariat de Hunei, Weng Chun-neng, conseille aux joueurs de se lever toutes les deux heures pour marcher un peu et précise que des patrouilles seront effectuées plus régulièrement afin de rappeler les dangers de rester longtemps en position assise.

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*