Accueil > Actualités > Actualité insolite > Des architectes veulent bâtir Minas Tirith en Angleterre
Minas Tirith

Des architectes veulent bâtir Minas Tirith en Angleterre

D’ambitieux architectes anglais amassent des fonds pour construire, en vrai, la cité imaginaire de la célèbre trilogie « Le Seigneur des anneaux ».

Minas Tirith, ville fictive du « Seigneur des anneaux », fait depuis longtemps rêver d’ambitieux et jeunes architectes britanniques, qui aimeraient voir la cité fortifiée bâtie dans leur pays. Mais une si grande ville ne se construit pas sans fonds : l’équipe espère donc lever l’équivalent de 2,8 milliards d’euros sur un site de financement participatif, le tout en deux mois, sachant que la campagne a commencé il y a tout juste 12 jours…

Inspirée du Mont Saint-Michel

Jonathan Wilson, l’architecte meneur de la levée de fonds, affirme que son équipe est obnubilée par la création d’un endroit « magnifique, pleinement opérationnel et inspiré de la représentation que Peter Jackson a fait de Minas Tirith ». « La Minas Tirith de Peter Jackson est inspirée du Mont Saint-Michel, un des monuments les plus incroyables de l’architecture et l’un des plus extraordinaires au monde », explique Jonathan Wilson, qui a d’ailleurs une maison familiale en Normandie.

Les jeunes architectes, âgés de 24 à 31 ans, étudient actuellement deux sites, gardés secrets, dans le sud de l’Angleterre, pour construire cette ville qui serait « non seulement l’attraction la plus remarquable de la planète mais aussi un lieu unique pour vivre et travailler ». Car oui, des résidences de tous types y seraient construites, d’une à quatre chambres : « Parfaites pour les jeunes familles », selon les architectes.

Niveau budget, 1,96 milliard d’euros sera dédié à la construction ; 21,09 millions d’euros pour la terre et 368 millions d’euros pour la main-d’œuvre. La partie restante permettra de payer l’entretien et les services publics de la ville jusqu’en 2053.

Enfin, vous pouvez déjà louer votre maison – le tarif varie de 560 000 € à 2,4 millions d’euros selon la taille – « pour un bail de 100 ans »

De nombreux partages sur les réseaux sociaux

« Ce projet est extrêmement ambitieux et peut paraître irréaliste mais jusqu’ici, l’intérêt montré par les internautes est massif. Notre campagne sur Indiegogo a été partagée plus de 3 500 fois sur Facebook. Les gens sont évidemment très excités par ce projet », affirme Jonathan Wilson. Mais pour l’heure, le projet n’a récolté que 12 666 livres (environ 18 000 €)…

Si les fonds nécessaires à la construction de Minas Tirith sont récoltés, les travaux débuteront en 2016 pour se terminer en 2023.

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*