Accueil > Bon à savoir > Records > 250 millions $, prix de vente record pour une villa américaine unique en son genre

250 millions $, prix de vente record pour une villa américaine unique en son genre

Tandis que certains se plaignent de la crise et de la flambée des prix de l’immobilier, d’autres n’hésitent pas à aller toujours plus loin dans la démesure. C’est le cas du propriétaire et concepteur de cette superbe villa ultra luxueuse située dans le quartier chic de Bel Air, à Los Angeles, mise à prix à 250 millions de dollars ! Un record, même aux Etats-Unis.

La plus chère de l’histoire de l’immobilier américain

Bel Air, quartier parmi les plus huppés des Etats-Unis, abrite sans doute quelques-unes des plus belles et des plus chères propriétés de la planète. Nombre de stars y possèdent en effet leur résidence, dont la valeur atteint souvent plusieurs dizaines de millions de dollars. Mais aucune de ces bâtisses, malgré leurs nombreuses commodités toutes plus excentriques les unes que les autres, n’a encore jamais été valorisée aussi chère que cette villa de 3 500 m² habitables qui alimente les discussions dans le milieu de l’immobilier de luxe américain depuis quelques jours. Située sur la Bel Air Road, elle a en effet été mise à la vente pour la bagatelle de 250 millions de dollars, soit 233 millions d’euros. A la date d’aujourd’hui, c’est la plus chère maison de l’histoire des Etats-Unis, mis à part le ranch texan W.T. Waggoner Estate Ranch, dont la valeur immobilière avait été estimée à 725 millions de dollars en 2016. Autant dire que le propriétaire de cette villa n’a pas eu à faire un crédit en ligne pour se payer une telle villa. On imagine qu’avec une telle somme, aucun des organismes de crédit notamment Prêt d’Union, un des leaders du crédit online en France, n’aurait été prêt à proposer une quelconque aide.

Un véritable tout-en-main pour milliardaires

Pour ce prix renversant, l’on est en droit d’exiger du luxe, mais encore bien plus. Et on peut dire que l’offre aura de quoi surprendre agréablement les milliardaires qui ont les moyens de sortir le chéquier pour s’offrir de telles demeures. En effet, en plus de l’ensemble du mobilier présent dans les différentes pièces, le concepteur vend la bâtisse avec des œuvres d’art dont la valeur est estimée à 10 millions $, et cerise sur le gâteau, une collection unique de voitures d’exception. Le nouveau propriétaire acquerra notamment, par la même transaction immobilière, une Mercedes-Benz de 1936 qui vaut plus de 15 millions $.

Avec cette villa et cette offre tout à fait hors norme et inédite, Bruce Makowsky, concepteur à l’origine de ce faramineux projet immobilier espère réussir une nouvelle vente record après celle cédée il y a quelques années à Markus Persson, concepteur du jeu vidéo Minecraft, pour la bagatelle de 70 millions $.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*