Accueil > Actualités > Actualité divertissement > L’ebook ne remplacera pas les livres, mais il a quand même du succès !
liseuse

L’ebook ne remplacera pas les livres, mais il a quand même du succès !

Les avis sont partagés sur l’ebook, ce fichier électronique qui peut se lire aussi bien qu’avec un vrai livre. Il offre de réels avantages comparé aux livres papier, mais somme toute, il peine à convaincre la majorité des lecteurs.
Si aux USA et en Angleterre les ebooks, et bien sûr les liseuses, plaisent énormément, en France, la tradition du livre est préférée, et les livres les plus vendus, de poche, ou brochés, ont toujours autant de succès.

Le livre contre l’ebook

Il est évident que les maisons d’édition et les imprimeurs de France mettent tout en œuvre pour freiner l’engouement qu’il pourrait y avoir avec les liseuses, ces fameux appareils supposés remplacer le livre papier.
Chacun défend ses intérêts, mais l’insistance de l’inventeur de la liseuse, Jeff Bezos, patron du groupe Amazon, commence à porter ses fruits. Aujourd’hui en France il y aurait plus de 8% des lecteurs qui ont fait le choix de s’équiper d’une Kindle, la marque exclusive d’Amazon et l’une des liseuses les mieux conçues. L’avis des lecteurs sur Kindle est relativement positif, et chaque jour des nouveaux lecteurs rejoignent ce nouvel environnement.

Les romans à lire, ceux qui sont des best-sellers, sont bien sûr disponibles en librairie. Et sur les sites de vente, aussi, sauf qu’ils sont aussi proposés en ebook ! Amazon propose sa version exclusive de fichier qui ne fonctionne qu’avec des liseuses de marque Kindle, et les autres sites (La Fnac, Decitre, etc.) disposent de fichiers universels (ePub) compatibles également sur les liseuses des autres fabricants.

Une vision à long terme

Comparé à il y a quelques années, l’ebook est un succès. En 2010, par exemple, les livres électroniques ne représentaient qu’une fraction insignifiantes du marché. Aujourd’hui on parle de 10% de lecteurs sur support numérique, et demain ? Peut-être 25%, comme aux États-Unis.

Même les auteurs les plus réticents au monde digital incitent leurs éditeurs à proposer des versions électroniques de leurs œuvres, de peur de perdre une partie de leur lectorat.

Pour l’anecdote

Il est amusant de savoir, après investigation, que J.K Rowling, l’écrivaine la plus lue du siècle avec la saga Harry Potter, était encore farouchement opposée au livre numérique en 2010. Aujourd’hui son point de vue sur ce sujet à quelque peu changé… puisque ses titres sont tous proposés en livres électroniques sur les sites de vente de livres !

L’ebook

Les blogueurs, sites communautaires et guide de livre best seller parlent aussi de l’ebook, celui-ci étant l’un des plus grands bouleversement du siècle lié à la littérature.
Et cela ne s’arrête pas là ! Le ministère français de l’éducation voit d’un bon œil que les livres scolaires soient aussi disponibles en ebook, et certains éditeurs proposent depuis peu tous leurs titres en ebook.

Les prévisions calamiteuses faites par certains milieux littéraires d’influence sur l’avenir des liseuses et des livres électroniques peuvent être revues et corrigées.
Il est encore difficile de mesurer l’impact des livres de l’ère digital dans les années à venir, mais on peut déjà être certain qu’ils y auront une place relativement importante.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur les ebooks et les liseuses, le guide meilleur livre peut être consulté. Les modérateurs du site y tiennent à jour des pages liées à ce sujet. Des avis, critiques et point de vue peuvent y être postés à tout instant.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.