Accueil > Actualités > Actualité insolite > La baby-sitter tournait des vidéos porno avec un bébé de 1 an
La baby-sitter tournait des vidéos porno avec un bébé de 1 an

La baby-sitter tournait des vidéos porno avec un bébé de 1 an

Laura Shoulders, une Américaine de 47 ans, passera 27 ans en détention pour avoir tourné et diffusé des vidéos porno avec le bébé dont elle avait la garde.

L’histoire a de quoi faire frémir les parents ayant recours au babysitting…

Une baby-sitter américaine a été condamnée la semaine dernière à 27 ans de prison pour avoir tourné des vidéos porno impliquant un bébé de 1 an dont elle avait la garde. Laura Shoulders, 47 ans, a plaidé coupable de pornographie infantile, indique le site du ministère de la Justice américain.

Cette affaire sordide trouve son commencement au cours de l’été 2012 où la quadragénaire, originaire de Burns Flat (Oklahoma), a fait la rencontre d’un homme par le biais du site de petites annonces Craigslist. Ils commencent alors à échanger des SMS et très vite, la conversation prend une tournure de plus en plus érotique, accompagnée de photos explicites.

Elle se filme avec son iPhone

Au début de l’année 2013, le « sexting » dérape quand l’homme fait part à la baby-sitter de ses fantasmes sexuels impliquant de jeunes enfants. Loin d’être révulsée ou même choquée, Laura Shoulders décide de s’exécuter en donnant satisfaction à l’homme en profitant de ses séances de baby-sitting et passe à l’action en avril 2013, alors qu’elle a la garde d’une fillette de seulement 1 an. Là, elle se filme avec son iPhone en train d’accomplir des actes sexuels avec le bébé.

Trois vidéos pédophiles ont été tournées puis envoyées à son complice, qui les diffuse ensuite sur Internet. Une cellule policière spécialisée dans la lutte contre les crimes sur les enfants ouvre alors une enquête.

Suite à l’enquête, Laura Shoulders est arrêtée en décembre 2013, avant d’être inculpée en janvier 2014 et condamnée en mai à vingt-sept ans de prison sans libération conditionnelle possible, où elle aura probablement le temps de méditer sur son acte insensé…

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.